AMANE intègre ses actions de plaidoyer dans une démarche collective, et c’est pour cela que l’association prend part à différents collectifs partageant les mêmes objectifs essentiels:

  •  Renforcer la protection juridique des enfants vulnérables et/ou survivants de violences et des violences sexuelles;
  •  Faire pression sur les Etats pour assurer les infrastructures nécessaires pour la prise en charge et la réhabilitation des ces enfants;
  •  Créer des dynamiques pour la mise en place de stratégies nationales concertées et globales pour la consolidation d’un environement protecteur pour les enfants et libre de  violences à leur égard.

Pour ce faire AMANE participe ou a fondé les collectifs et Plateformes suiviantes:

 

 

AMANE fait part de cette Plateforme depuis sa constitution en 2009. Depuis, la PNPM poursuit quatre objectifs :

  1. Faciliter l’échange et le partage d’informations entre les acteurs de la société civile des différentes régions du Maroc qui agissent pour la défense de droits des migrants et le respect de leur dignité ;
  2. Faire du plaidoyer auprès des autorités et institutions compétentes en faveur du respect des droits des migrants ;
  3. Organiser des activités de sensibilisation auprès de la société civile ;
  4. Développer une expertise dans les domaines spécifiques liés à la protection des migrants au Maroc.

Les signataires de la Charte de la PNPM, adhèrent aux valeurs suivantes, selon lesquelles ils/elles veulent agir ensemble:

  • L’universalité des droits humains universels, leur indivisibilité et leur interdépendance ;
  • La lutte contre toutes les formes de discrimination et de violence, notamment du fait de la nationalité, de l’appartenance ethnique, religieuse et culturelle, du genre, du handicap, de l’âge, de l’orientation sexuelle ;
  • La légitimité du droit international, des conventions internationales et des résolutions des Nations unies.

Vous pouvez télécharger le dernier rapport annuel de cette plateforme et consulter les différents documents de plaidoyer dans la page web de la PNPM.   

                         

Le groupe de travail «Lutte contre les violences sexuelles à l’égard des enfants» a été initié, à la suite de la réalisation d’une étude sur la violence sexuelle à l’encontre des enfants au Maroc par AMANE en partenariat avec l’UNICEF et le CNDH. Cinq associations, dont AMANE faisaient partie du groupe fondateur en novembre 2014. Au fil des rencontres, une Charte a été élaborée en décembre 2015 ainsi qu’un mécanisme de collaboration. Aujourd’hui, le groupe de travail réunit onze associations marocaines. La liste est disponible ici. 

Pour consulter la Charte du Groupe de travail cliquez ici.

           

 

Acteur majeur de la protection de l’enfance au Maroc, AMANE a contribué à la fondation de cette Plateforme regroupant une trentaine d’associations réunis au tour d’une démarche nationale pour contribuer aux initiatives du gouvernement marocain.

En 2015, un rassemblement d’associations s’est mis d’accord pour contribuer à la formulation du Plan d’Action de la PPIPEM (Politique Publique Intégrée de Protection de l’Enfance au Maroc). Cette dynamique de plaidoyer a continué lors de l’Examen Périodique Universel. La Plateforme a pu présenter à Genève les principales préoccupations qui se résument dans ce document.

Pour consulter la charte et les documents vous pouvez vous diriger vers la page web de la Plateforme CDE Maroc.