Animation de réseaux

Dans quatre pays de la région MENA ciblés par l’étude d’AMANE (Maroc, Algérie, Tunisie et Liban), le manque de coordination entre acteurs associatifs et institutionnels a été relevé parmi les failles en matière de protection des enfants contre les violences sexuelles. Les activités menées dans le cadre de cet axe visent ainsi à :

  • Echanger les compétences et expériences entre les acteurs de la protection de l’enfance en Afrique du Nord et Moyen Orient ;
  • Répertorier les différentes initiatives réussies en matière de prévention, prise en charge des victimes et plaidoyer ;
  • Créer des réseaux intra et inter pays pouvant mener, à grande échelle, le plaidoyer pour la protection des enfants contre les violences sexuelles.

Diverses activités ont été organisées dans le cadre de cet axe :

  • Ateliers/rencontres
  • Atelier entre les acteurs de la protection de l’enfance autour de la prise en charge des enfants victimes de violences sexuelles
  • Rencontre débat entre les directeurs des centres de sauvegarde de l’enfance.

Des voyages d’échange entre les acteurs de la protection de l’enfance ont été organisés, réunissant intervenants marocains et libanais, portant sur la prévention et prise en charge des enfants vulnérables et/ou victimes de violences sexuelles.

 

 

 

 

 

 

Plus récemment Amane a mené une action d’envergure auprès de la société civile de la ville de Salé, encourageant la mise en réseau des différents intervenants, pour un système de protection de l’enfance. Ce travail à permis d’élaborer un guide : Circuit de prise en charge des enfants victimes de violence à Salé. Vous pouvez télécharger le guide en Arabe ou en Français, ainsi que l’affiche.

باللغة العربية

Version Française


 

Dans la ville de Marrakech, AMANE a mise en place un comité technique composé par des institutions et associations de la région. L’objectif: lutter contre l’exploitation sexuelle des enfants dans le cadre des voyages et du tourisme. Les acteurs se sont concerté sur plusieurs outils pour améliorer le signalement et la réponse aux survivants de ce fléau.

Ainsi, AMANE a pu éditer un guide sur le signalement et les mesures à prendra en cas de soupçon et en cas avéré de violence contre les enfants et un affiche sur le circuit de prise en charge. Le guide n’est pas téléchargeable mais vous pouvez la commander à amane@amanemena.org, et l’affiche est disponible en version bilingue.